Jouer un serviteur

Dans 1912 – Le Mariage du Siècle, nous abordons plusieurs thèmes, avec un souci de subtilité. L’un d’entre eux étant la lutte des classes, il y a quelques rôles de serviteurs et servantes disponibles.

Ce genre de rôle, s’il n’est pas complètement rédhibitoire, peut inquiéter les joueurs. “Qu’aurais-je à faire ? Vais-je devoir faire le service pendant que les autres s’amusent ? Vont-ils jouer à m’en faire baver ?” Derrière toutes ces questions, parfaitement légitimes, s’en cache une, plus grande : vais-je vivre un moins bon GN que ceux qui jouent les maîtres ?

Bienveillance avant tout

Autant vous le dire tout de suite : ce n’est pas du tout l’objectif dans 1912. Pas que ce soit le cas pour les autres GN qui proposent également cette sorte de dynamique. Mais nous parlons pour nous. Ici, le but est simplement de jouer une situation, un sentiment, pas d’appuyer là où ça fait mal, ni de dégoûter qui que ce soit. Nous ne doutons pas que, tout comme les joueurs des maîtres n’auront aucunement besoin d’avoir réellement exercé une autorité sur qui que ce soit pour jouer pleinement leur rôle, les joueurs des serviteurs n’auront pas besoin d’être aux ordres pour interpréter le leur.

Bien sûr, pour la cohérence, et parce qu’il s’agit avant tout d’un jeu de rôle, les maîtres seront amenés à se comporter en maîtres, les serviteurs en serviteurs. Mais tout se fera dans le respect et la bienveillance, nous le garantissons. Des filets de sécurité seront d’ailleurs mis en place, et vous pourrez à tout moment exprimer clairement votre consentement à l’action en cours, ou faire connaître votre désir de diminuer ou augmenter l’intensité du jeu. Nous en parlerons plus longuement dans un autre article.

Une situation adaptée

En jouant un serviteur, vous n’aurez pas à servir à table, et, luxe suprême, vous mangerez même avec les maîtres ! Nous ne vous dévoilerons pas ici comment c’est possible, afin de ne pas briser la surprise. Comme vous serez dans un hôtel, ce ne sera pas nécessairement à vous de porter les bagages de votre maître.sse. Les PNJ organisateurs s’en chargeront volontiers pour vous. Quant à faire le ménage, il s’agit d’un mariage, dans un hôtel, ce ne sera bien certainement pas le lieu ni le moment de ce genre de tâches.

Du reste, comme dans toute situation de détresse ou d’inquiétude émotionnelle, si vous veniez à vous sentir malmené par votre rôle, n’hésitez pas à venir en parler à un organisateur, tout sera alors mis en place pour que vous profitiez au mieux de cette expérience formidable que nous nous proposons de vous faire vivre.

Vous voilà rassurés ? Les rôles de serviteurs et servantes n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *