Costumes, Robes et autres : Comment s’habiller ?

Comment s’habiller pour un GN à tendance historique ? C’est là toute une affaire. Afin d’aider les débutants et de glisser quelques pistes aux connaisseurs, voici quelques conseils et idées. N’hésitez pas à partager vos propres bonnes affaires, suggestions et autres mines d’or perso en commentaire.

Tout d’abord – pas de panique !

Nous ne faisons pas une reconstitution historique. Si la matière de vos gants n’aura été inventée qu’en 1928, nous n’en feront pas un drame. L’idée c’est d’avoir un look qui paraisse d’époque, qui soit agréable pour l’immersion. Mais nous n’irons pas commanditer un historien de l’art de la robe pour vérifier votre jupon. Donc détendez vous, et profitez.

Quelques références

Pour les dames

Bien qu’elle ait parfois légèrement adapté le look de l’époque aux usages modernes, la série Downton Abbey est une excellente référence, que nous ne pouvons que vous conseiller.

Avec par exemple ce lien pour les dames.

On notera que les excentricités ne se font pas forcément sur la forme, mais plus sur les tissus, les couleurs, les textures, et les chapeaux. Surtout les chapeaux. La tendance est clairement à la peau couverte et aux robes longues. La seule couleur déconseillée est le noir, souvent associé aux domestiques.

Pour les hommes

Alors voyons quelques références ici et . A l’époque, point de salut sans un costume, une cravate, une chemise et un gilet. A moins de vouloir passer pour un paysan. Le nœud papillon, dans les soirées mondaines, est aussi de sortie, où il est plus appréciée que la cravate, considérée plus quotidienne.

Dans ce cadre également, les excentricité font plus sur les tissus, les couleurs, les textures, et les chapeaux. Ainsi que la fameuse pochette de costume. Là aussi, le noir est sensiblement déconseillé.

Dans les autres références vous pouvez piocher notamment dans le film Titanic, bien qu’il soit un peu moins « accurate ».

Pour les serviteurs

Dans l’époque du début du siècle, les serviteurs doivent être identifiables, pour ne pas être confondus avec leurs maîtres. C’est pourquoi on privilégie chez eux un look très tranché (noir ou bleu très sombre, blanc, tablier). La propreté de cet uniforme est la fierté du domestique, le blanc se doit donc vraiment d’être immaculé.

Les fioritures d’habillement sont très rares, et à l’exception éventuelle de la dentelle, il n’y a pas de fantaisie de matière ou de texture. Les coiffes sont propres, les cheveux attachés. Ces conseils valent aussi pour les hommes.

Très souvent ces derniers ont des plastrons blancs (l’équivalent des tabliers féminins), mais ce n’est pas évident à trouver de nos jours, donc vous pouvez miser sur un gilet de costume assez bas, et une chemise blanche évidemment immaculée.

Où trouver de quoi s’habiller ?

Alors tout d’abord, je ne saurais que vous conseiller de passer à Emmaüs et à Notre Dame des Sans-Abris (ou Ding Fring et autres équivalents). Non seulement, parce que c’est un lieu où il y a beaucoup de vêtements peu cher – et on y trouve tout et n’importe quoi à tarif raisonnable. Mais en plus, la somme que vous payez ici sert à soutenir des gens en grande difficulté. La plupart des théatres se fournissent aussi sur ce genre de lieux quand ils le peuvent donc vous ne serez pas seul à farfouiller. Et on y trouve des costumes et des robes aux tissus plus qu’improbables et colorés qui pourraient convenir.

Si vous cherchez quelque chose de plus précis, vous pouvez trouver chez quelques créateurs, (en particulier sur Ebay et Etsy et autres sites de vente) à des prix parfois très bas.

Tapez « Edwardian dress » ou « Edwardian Costume » « Edwardian Hat » sur l’un de ces sites vous ouvrira des mines d’or de looks variés et magnifiques, pour parfois 20-40 euros. Ce qui reste raisonnable. On trouve notamment des robes Laura Ashley, qui s’est inspirée des années 1910 pour ses collections dans les années 70, à des prix accessibles. Attention tout de même aux délais de livraison : prévoyez très large, ou achetez en plusieurs au cas où.

Débrouille et entraide

Les joueurs du GN ont accès à un groupe facebook qui leur est réservé, il est tout à fait envisageable d’y demander de l’aide, si vous ne trouvez pas votre jupon, votre cravate ou vos gants. Idem, beaucoup de joueurs de GN ont de petits objets indispensables dont ils peuvent vous dépanner. La bienveillance et la solidarité entre joueurs, ce sont deux valeurs qui nous plaisent beaucoup à GNafron, comptez sur notre soutien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *